Charte relationnelle de L’école des Possibles

L’objectif de la charte relationnelle est de proposer un cadre de sécurité pour chaque membre du groupe. Ce cadre de sécurité permet de saisir nos divergences ou conflits comme des opportunités de compréhension, de clarification et de progression pour l’ensemble du groupe. La charte vise à limiter les rapports de force et systèmes de domination, afin que tous les besoins soient entendus et pris en compte.

Il s’agit ici de s’engager à tendre au maximum vers ce qui est proposé.

Posture de base

Bienveillance pour soi, pour l’autre et pour le groupe

Je m’engage à être dans une disposition affective qui vise le bien et le bonheur d’autrui. Cela implique, a minima, que j’évite de dire ou faire quelque chose en souhaitant consciemment porter préjudice à un(des) membre(s) et/ou à l’ensemble groupe.

Intersectionnalité

Je suis vigilant.e à l’ensemble des processus de domination et de discrimination, qui sous-tendent les rapports humains et fabriquent des rapports de force (l’adulte sur l’enfant, le masculin sur le féminin, la personne blanche sur la personne racisée, la personne valide sur la personne porteuse d’un handicap, etc.)

Responsabilité & réflexivité

Je choisis en conscience ce que je souhaite partager, en respectant mes limites et en prenant en compte celles des autres. Je suis responsable :

  • De mes propres limites, mes besoins, mes émotions ;
  • De rester hors du triangle de Karpman (victime, persécuteur, sauveur) ;
  • De faire des demandes, des propositions, d’objecter ;
  • Des décisions prises dans les rôles et redevabilité qui me sont attribués.

En pratique

Je m’engage à utiliser la sociocratie comme mode de gouvernance : cercles (par tension, de régulation, d’élection sans candidat) qui permettent les prises de décision à l’unanimité (Gestion Par Consentement). Pour cela, je m’engage à me former à la sociocratie.

Règles du jeux d’un cercle

  • Désigner un.e facilitateur.trice du cercle : anime les cercles dans le respect des règles sociocratiques
  • Désigner un.e secrétaire : prend note des tensions, des propositions et des décisions prises
  • Déterminer le cadre horaire du cercle.
  • Commencer par une météo et terminer par une restitution.
  • Poser au centre les tensions.
  • Chacun.e est garant.e de ce cadre comme chacun.e des autres membres

Règles de communication au sein des cercles

Dans les espaces de cercles, je m’engage à appliquer ces dix règles de communication et à être garant.e de ces règles comme chacun.e des autres membres :

  • Je prends une respiration avant de parler.
  • Je parle au groupe plutôt qu’à un.e individu.e.
  • Je suis dans la conscience que la parole m’est offerte : il est donc inutile de chercher à la prendre à l’autre.
  • J’écoute le groupe.
  • Je parle de mon expérience directe : je m’exprime en disant « je » plutôt que « on ».
  • J’adopte une expression concise : pour gagner en clarté, en légèreté et en gestion du temps. Je me réfère à une parole déjà exprimée avec “Idem + le prénom de la personne”.
  • J’évite de poser des questions inductives.
  • Je reconnais comme supérieurs et prioritaires aux miens les expériences et savoirs des personnes concernées par un système de domination que je ne subis pas moi-même.
  • Je signifie que j’ai fini de parler, par exemple en utilisant l’expression « j’ai dit » ou un terme à la convenance, indiquant que la parole est à nouveau disponible.
  • Je peux inviter au silence à l’aide d’un moyen convenu, à tout moment.

Charger la charte relationnelle de L’École des Possibles (en pdf)